Icon menu burger
La mission de juriécole Lexique juridique
Icon close
Icon lexique juridique Lexique juridique
Icon close Passer cette présentation

Découvrez

Notre réseau de plus de 200 avocats-conseil qui décrypte les questions juridiques que vous vous posez au quotidien.

Icon close Passer cette présentation

Votre protection

La meilleure des protections, c’est la prévention. L’ASL vous permet de mieux comprendre les enjeux juridiques de votre métier afin d’y être mieux préparé.

Icon close Passer cette présentation

Découvrez

Des vidéos courtes et didactiques qui vous permettront d’approfondir vos connaissances pour faire face aux risques liés à votre métier.

Les différents types de congés médicaux dans l’enseignement

Me Sébastien Bach

Me Sébastien Bach, avocat-conseil de la délégation de la Gironde, est spécialisé dans le domaine du droit public et du droit du dommage corporel.

Le fonctionnaire a droit à un certain nombre de congés médicaux dans le cadre de son activité. Quels sont-ils ? Quelles sont les conditions à remplir et les démarches à effectuer ? Quel traitement percevra-t-il selon la durée de son congé maladie ?

Mise en ligne le : 11 juillet 2021

Durée de la vidéo : 2'45

Le congé maladie ordinaire : d’une durée d’1 an maximum, il permet de percevoir 100 % du traitement les 3 premiers mois, puis 50 %. Le congé longue maladie : réservé aux états graves nécessitant des soins particuliers, il peut durer jusqu’à 3 ans et permet de percevoir 100 % du revenu pendant 1 an, 50 % les années suivantes. Le congé longue durée : réservé aux malades atteints d’une infection listée par la règlementation, il peut durer jusqu’à 5 ans et permet de percevoir 100 % du salaire les 3 premières années, puis 50 %. Pour ces deux types de congés, déposez une demande appuyée par un certificat du médecin traitant. Votre employeur saisira le comité médical et, à l’issue de ce comité, vous octroiera ou non le congé. Le congé invalidité temporaire imputable au service : il est accordé en cas d’accident de service ou de maladie professionnelle, sans limitation de durée. Pour en bénéficier, remplissez le formulaire de l’employeur appuyé par un certificat médical. Vous avez 15 jours pour envoyer les pièces justificatives en cas d’accident. Pour la maladie professionnelle, le délai est de 2 ans à partir de la première suspicion de lien professionnel à la maladie.

Le congé maladie ordinaire : d’une durée d’1 an maximum, il permet de percevoir 100 % du traitement les 3 premiers mois, puis 50 %. Le congé longue maladie : réservé aux états graves nécessitant des soins particuliers, il peut durer jusqu’à 3 ans et permet de percevoir 100 % du revenu pendant 1 an, 50 % les années suivantes. Le congé longue durée : réservé aux malades atteints d’une infection listée par la règlementation, il peut durer jusqu’à 5 ans et permet de percevoir 100 % du salaire les 3 premières années, puis 50 %. Pour ces deux types de congés, déposez une demande appuyée par un certificat du médecin traitant. Votre employeur saisira le comité médical et, à l’issue de ce comité, vous octroiera ou non le congé. Le congé invalidité temporaire imputable au service : il est accordé en cas d’accident de service ou de maladie professionnelle, sans limitation de durée. Pour en bénéficier, remplissez le formulaire de l’employeur appuyé par un certificat médical. Vous avez 15 jours pour envoyer les pièces justificatives en cas d’accident. Pour la maladie professionnelle, le délai est de 2 ans à partir de la première suspicion de lien professionnel à la maladie.

Me Sébastien Bach

Me Sébastien Bach, avocat-conseil de la délégation de la Gironde, est spécialisé dans le domaine du droit public et du droit du dommage corporel.