Le devoir de neutralité

Interview de Me Benayoun, avocat-conseil de l’ASL de Haute-Garonne

Mise en ligne le 26 juin 2015

La neutralité est requise dans l’école publique. Dans le cadre de ses fonctions, un enseignant ne doit pas se prévaloir de convictions personnelles. Comme l’explique Me Benayoun, « cette obligation de neutralité de l’enseignant est fondamentale car l’enseignant doit avoir conscience qu’il a un public jeune et en construction. Toute atténuation de l’obligation de neutralité vient nécessairement affaiblir le principe de laïcité. Cette atteinte provisoire de la liberté d’expression de l’enseignant dans le cadre de ses fonctions s’arrête dès que ce dernier sort du cadre du service public ». 

Sur le même sujet